Dernières nouvelles

Kichinev 1903 : une lecture magnifiquement mise en espac...
Le contexte historique
Les 6 et le 7 avril 1903, le dernier jour de Pessah fut aussi le jour de Pâques. Pendant ces deux jours, un pogrom est lancé dans la ville de Kichinev en Bessarabie, tuant une cinquantaine de personnes et blessant plusieurs centaines de Juifs. Ce pogrom suscita une réaction vive dans le monde.

Le poème
Le poète Haïm Nahman Bialik y est envoyé par une commission pour recueillir les témoignages des victimes du pogrom. Bouleversé, il écrit le poème dans la ville du massacre. C’est un cri de rage qui enjoint les Juifs à prendre leur destin en main et à défendre leur dignité d’homme. Le poème est entendu et finit par avoir un vrai impact sur l’Histoire. Il commence par une déambulation du poète dans la ville après le massacre. Nous voyons, à travers ses yeux, les images de l’horreur mise à nu qui cohabitent avec la beauté de la nature ; c'est le printemps, les acacias sont en fleurs et le soleil brille. Bialik s'adresse au lecteur dans la langue des prophètes et ordonne : « Lève toi et va dans la ville du massacre ! ». Les images décrites dans le poème reviendront amplifiées quarante ans plus tard pendant la Shoah.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

25.07 | 11:09

Yes I am !מה שלומך רינתיה ? מאד מרגש לשמוע ממך. הנה הדו“אל שלי
taubermic@gmail.com
בידידות
מישל

...
24.07 | 19:02

Are you Mivchelle Tauber who lived in the Stern Dormitories in Jerusalem we were neighbors and good friends I would be happy to renew our contact

...
26.02 | 20:41

Je vous ai découverte aujourd'hui lors du concert de "Yiddish sans frontière" et j'ai acheté votre CD Yiddish Balkans 😃 BRAVO à vous!

...
25.01 | 21:24

j'apprécie beaucoup votre façon de parler des livres de Shoulem Aleihem et du Shteitl.
Un ancien mitarbeiter du geveizener Yiddisher Tsaiting "Unzer Wort"

...
Vous aimez cette page