Dernières nouvelles

D'UNE GÉNÉRATION À L'AUTRE : L'ÉCRITURE DES GRANDS TÉMOI...

Au Mémorial de la Shoah - Dimanche 12 mars 2017 à 16h 30 

 

17 rue Geoffroy l'Asnier - PAris 4è

 

Charlotte Delbo : à la mesure

 

des témoignages au féminin

 

 

Certains témoins ont écrit immédiatement après la guerre, créant de

fait un genre littéraire. D’autres, plus tard, ont éclairé des aspects

renouvelés du processus génocidaire et de ses séquelles. Au fil du

temps, le public a découvert les oeuvres d’Elie Wiesel, Primo

Levi, Imre Kertész, Aharon Appelfeld, Charlotte Delbo et d’autres

grands textes fondateurs. Comment ces œuvres ont-elles marqué nos

contemporains et pourquoi sont-elles devenues des classiques ?

Charlotte Delbo est devenue auteure à l’issue de l’expérience

concentrationnaire que lui a valu sa participation à la résistance

communiste. Paul Gradvohl, co-auteur de la biographie de Charlotte

Delbo publiée chez Fayard, interroge l’oeuvre de la résistante. Une

oeuvre en prose et en vers qui témoigne de la survie des femmes

pendant et après l’internement à Auschwitz et Ravensbrück, tout en s’affirmant féminine.

 

En quoi les témoignages féminins sur la Shoah se distinguent-ils des

récits rédigés par des hommes ? C’est ce que Michèle Tauber tentera

d’analyser en évoquant les écritures de Charlotte Delbo, Anna Langfus,

Ida Fink, Ruth Klüger, Odette Abadi, Germaine Tillon, Micheline

Maurel, ou encore Hélène Berr.

Claude-Alice Peyrottes, comédienne et metteur en scène, directrice de

la compagnie « Bagages de Sable », nous parlera de ses mises en scène

des écrits de Charlotte Delbo, notamment de « Mesure de nos jours »

et de son rapport à l’œuvre de Delbo.

Ghislaine Dunant a enquêté sur la vie de Charlotte Delbo et analysé ses

œuvres pour nous éclairer sur leur origine et le contexte de leur

écriture. Elle évoquera le pouvoir que Delbo donne à la littérature de

dire la catastrophe d’Auschwitz et de nous raccorder à ce qui a eu lieu.

Cette rencontre fait partie d’un cycle de quatre rencontres sur le

thème « D’une génération à l’autre : l’écriture des grands témoins »

En présence de Paul Gradvohl, co-auteur de Charlotte Delbo (Fayard,

2013), Michèle Tauber, maître de conférences en littérature

hébraïque, université Paris 3- Sorbonne Nouvelle, Ghislaine Dunant,

écrivain, auteure de Charlotte Delbo, la vie retrouvée (Grasset, 2016),

et Claude-Alice Peyrottes, comédienne et metteur en scène.

Animée par Anny Dayan Rosenman.

Cycle de 4 rencontres. Tarifs : 5€/3€ la rencontre,

3 séances achetées = 3 € la séance (lorsque vous réservez 3 rencontres de ce cycle minimum, vous pouvez les choisir en « tarif réduit (3€) » directement sur notre billetterie)

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

25.07 | 11:09

Yes I am !מה שלומך רינתיה ? מאד מרגש לשמוע ממך. הנה הדו“אל שלי
taubermic@gmail.com
בידידות
מישל

...
24.07 | 19:02

Are you Mivchelle Tauber who lived in the Stern Dormitories in Jerusalem we were neighbors and good friends I would be happy to renew our contact

...
26.02 | 20:41

Je vous ai découverte aujourd'hui lors du concert de "Yiddish sans frontière" et j'ai acheté votre CD Yiddish Balkans 😃 BRAVO à vous!

...
25.01 | 21:24

j'apprécie beaucoup votre façon de parler des livres de Shoulem Aleihem et du Shteitl.
Un ancien mitarbeiter du geveizener Yiddisher Tsaiting "Unzer Wort"

...
Vous aimez cette page